Le projet

AVANT PROPOS

 

Il y a près de 40 ans, François Truffaut posait ses caméras, ici, à Montpellier et dans ses alentours, pour tourner son nouveau film, son seizième long métrage, L’Homme qui aimait les femmes. Il investit la ville, tourne dans ses rues et quartiers, rencontre et engage des comédiens, des figurants et des figurantes. La ville devient un décor à la bonne échelle pour suivre les aventures amoureuses d’un cavaleur, d’un homme à femmes, Bertrand Morane, interprété par Charles Denner.

Ce film regroupe les thématiques chères du cinéaste : l’amour, la séduction, l’enfance, la mort, l’attachement à la littérature… Pour beaucoup, ce film est l’un des meilleurs de François Truffaut. Cité en modèle, plein de phrases et de scènes cultes, L’Homme qui aimait les femmes est régulièrement projeté, étudié, discuté.

Nous venons de célébrer les 30 ans de la mort du cinéaste (21 octobre 1984) et le film a été vu par des milliers de lycéens de la région, dans le cadre du dispositif Lycéens au Cinéma. A cette occasion, la Ville de Montpellier, le Ministère de la Culture (DRAC Languedoc-Roussillon) et Languedoc-Roussillon Cinéma ont décidé de s’associer pour prolonger ces séances. Ceci par la conception d’un essai filmique, tourné par le réalisateur Yann Sinic, inconditionnel de François Truffaut et par l’écriture de textes autour du film et de son tournage à Montpellier, par Guillaume Boulangé, docteur en cinéma et maître de conférence à l’Université de Montpellier.

LE PROJET ÉTAPE PAR ÉTAPE

 

APPEL À TÉMOIGNAGES

Juin 2014

Pour alimenter la production de ce film et de ces textes, Languedoc-Roussillon Cinéma lance un appel à témoignages (figurants, techniciens, simples spectateurs…), une collecte d’archives (films, photos, articles…), afin de créer des ressources inédites autour de ce film. Cette mémoire est nécessaire pour mieux situer les lieux de tournage, pour recueillir des anecdotes précieuses sur la fabrication du film, pour mesurer l’articulation entre le réalisateur et son équipe, avec la ville et ses habitants.

vignette-appel-a-temoins2

Lire l’article du Midi Libre

 

 

SEANCE EN PRESENCE DES TEMOINS

Cinéma Nestor Burma – jeudi 25 septembre 2014

Languedoc-Roussillon cinéma organise une séance du film l’Homme qui aimait les femmes de François Truffaut en présence des personnes ayant répondu à l’appel témoins et des partenaires du projet, presse – Midi Libre, la Gazette de Montpellier, 20 Minutes) et insitutionnels. Beaucoup d’entre eux ne s’étaient pas recroisés depuis le tournage et n’avaient pas revu le film depuis sa sortie en salle à l’époque.

DSC_0025

Lire l’article de la Gazette

Lire l’article du Midi Libre

SEANCE EN PRESENCE DE BRIGITTE FOSSEY ET YANN SINIC

Festival Cinemed – lundi 27 octobre 2014

Dans le cadre du 36ème Cinemed, projection de L’Homme qui aimait les femmes de François Truffaut et présentation du projet initié par Languedoc-Roussillon Cinéma autour du film par le réalisateur Yann Sinic.

Avant la séance, quelques minutes de son film en cours de fabrication sont projetées. Ce même sujet est diffusé sur France 3 le vendredi 28 novembre 2014 dans le cadre de l’émission On dirait le sud.

DSC_0050

Lire l’article du Cinemed

TOURNAGE

Octobre 2014 – Avril 2015

Suite aux appels à témoins, Yann Sinic et Guillaume Boulangé vont à la rencontre des figurantes, des techniciens (…) du film afin de recueillir leur souvenir sur le tournage. Par la suite, Yann Sinic et Manon Mavor (stagiaire) tournent des séquences sur les lieux de tournages qui ont été identifiés dans Montpellier.

Photo ci-dessous :Yann Sinic et Manon Mavor en Avril 2015Place de la Canourgue où se trouve l’appartement de Bertrand Morane. 

IMG_0072

Lire l’article de Vent Sud

ACTIONS ÉDUCATIVES > À chacun son Truffaut

Languedoc-Roussillon-Cinéma propose au lycée Henri IV de Béziers de participer au projet initié par la Cinémathèque française à l’occasion de l’exposition sur le réalisateur.

ROLAND THÉNOT RENCONTRE LES LYCÉENS DE BÉZIERS

27 novembre 2014

Première étape : ils ont accueilli au Lycée en novembre Roland Thénot, directeur de production, régisseur général (et très souvent figurant) pour une quinzaine de films de Truffaut et qui sera leur parrain durant l’ensemble du projet. Ils avaient auparavant beaucoup travaillé en classe avec leurs enseignantes sur l’œuvre de Truffaut, et vu certains de ses films.
Une première rencontre avec des élèves du lycée Henri IV l’après-midi a permis d’évoquer divers aspects des métiers du cinéma, notamment la régie des films où tout se prévoit pour le bon déroulement du tournage. Ensuite, projection de L’Argent de poche, au cinéma Monciné, et une nouvelle discussion avec les lycéens sur le film et les coulisses du tournage.
En soirée quelques élèves étaient restés pour la projection de Une belle fille comme moi, rejoints par les nombreux adhérents du ciné-club biterrois. Le film avait été tourné à Béziers, ville très cinématographique selon Roland Thénot !
Roland Thénot a été d’une grande gentillesse et d’une grande disponibilité sur toute la journée avec toutes les personnes rencontrées, que ce soit les lycéens ou les membres du ciné-club biterrois.

Photo ci-dessous : Roland Thénot en classe. thenot1

DES LYCÉENS DE BÉZIERS À LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

18 décembre 2014

Deuxième étape : la classe est allée à Paris le jeudi 18 décembre 2014 pour une journée à la Cinémathèque française où toutes les classes de France participantes au projet étaient invitées à visiter l’exposition Truffaut et à assister le soir à la projection de Vivement dimanche ! en présence de leur parrain. Les retrouvailles avec Roland Thénot ont été un plaisir partagé et la visite guidée par ses anecdotes un moment très enrichissant pour les élèves.
Troisième étape à venir : la même classe va maintenant mettre en scène et réaliser une « lettre filmée » inspirée par les films de Truffaut. Les élèves seront accompagnés dans la réalisation par un professionnel. Ce film sera ensuite mis en ligne sur le site de la Cinémathèque française et sur celui de Languedoc Roussillon Cinéma.
Un projet qui entre en résonance avec tout le travail sur Truffaut porté par Languedoc-Roussillon-Cinéma autour notamment de l’Homme qui aimait les femmes, film programmé au dispositif Lycéens au cinéma en 2013-2014 et qui fait l’objet d’un « film sur le film » réalisé par Yann Sinic avec l’écriture de textes par Guillaume Boulangé sur les lieux du tournage à Montpellier.
Yann Sinic et Guillaume Boulangé étaient par ailleurs présents à Paris pour rencontrer Dominique Le Rigoleur, directrice de la photographie sur L’Homme qui aimait les femmes : ils ont pu découvrir l’ensemble de ses planches contacts sur le film.

Photo ci-dessous : Elèves devant la Cinémathèque française. achacunsontruffaut

Réalisation : Languedoc-Roussillon Cinéma
Conception : Valentine Pignet (Languedoc-Roussillon Cinéma)
En partenariat avec le Ministère de la Culture (DRAC Languedoc-Roussillon), la Ville de Montpellier
Vidéos : Yann Sinic
Textes : Guillaume Boulangé (RIRRA 21 – Université Paul-Valéry Montpellier 3)
Montage : Manon Mavor (Licence Cinéma  – Université Paul Valéry Montpellier 3)
Photographies de tournage : Dominique Le Rigoleur
Partenaires : Cinémathèque française, Midi Libre, La Gazette de Montpellier, Maremar
Merci à tous les contributeurs